°°°°°

Née à Berlin-Est en 1977 l’artiste plasticienne Cosima Tribukeit commence ses études en communication visuelle en Allemagne.
Diplômée en photographie de la HTW-Berlin elle a ensuite complété son parcours par des études en sculpture et en arts plastiques à Vienne et à Dresde afin d’élargir son univers créatif, manuel et intellectuel. En 2011 elle obtient le titre de Meisterschülerin de la HfBK Dresden sous la direction de l’artiste allemand Martin Honert.

Suite au lauréat du prix Hegenbarth, qui l’amenait à sa première exposition personnelle à la Städtische Galerie Dresden en 2011, son travail a été diffusé lors des expositions personnelles ou collectives notamment au Musée Folkwang à Essen, à la Villa Quincy, au Kunstquartier im Bethanien à Berlin, au Märkisches Museum Witten ou alors dans les Staatliche Kunstsammlungen Dresden dont ses oeuvres sont également collectionnées.

Elle élargit simultanément ses horizons en poursuivant des formations ainsi que des résidences en Europe et en Asie où elle a été également exposée. En 2018 ses pas l’amènent à Strasbourg où elle vit et travaille désormais. L’artiste intègre la collection des Médiathèques de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg – Fonds patrimonial en 2020.

Cosima Tribukeit a une pratique pluridisciplinaire, récemment tournée vers la photographie argentique es ses procédés d’impression comme la cyanotype ; le dessin et la sculpture qu’elle emploie en adaptation à ces sujets. Elle aborde des thématiques diverses avec une prédilection marquée pour l’architecture, le paysage et l’onirisme. L’artiste porte par ailleurs une grande admiration envers l’absurdité obscure du surréalisme ainsi que l’art asiatique pour son caractère esthétique minimaliste. Elodie Gallina, 2022

 „Je cherche l’excitation de l’inconnu et la rencontre de l’extraordinaire qui suscite ma curiosité. Cette curiosité est le moteur de toutes mes créations. Je m’inspire du milieu qui m’entoure et de l’ambiance de mon environnement. Cette odyssée artistique peut commencer dans ma chambre et s’arrêter aux étoiles ou bien ailleurs. Je m’exprime par un approche qui préfère un regard dans un style minimaliste, graphique et sublime. Je porte également un intérêt aux caractéristiques d’un médium, je veille les évolutions techniques, qui peuvent ouvrir des perspectives et qui mènent souvent à une véritable expérimentation – je n’hésite pas à fusionner plusieurs médiums.“ Cosima Tribukeit, 2022

°°°°°